reprise activité

Comment assurer une reprise d’activité en entreprise ?

Une entreprise n’est jamais à l’abri d’un sinistre accidentel ou provoqué par des personnes malintentionnées, causant des dommages sur vos données informatiques. Quelle que soit la taille de votre société, il existe une solution efficace pour assurer la reprise rapide de votre activité suite à ce genre de déconvenue : mettre en place un plan de reprise d’activité ou PRA. Toutefois, il s’élabore avec minutie et extrêmes précautions afin de répondre réellement à vos attentes. Voici tout ce qu’il faut savoir sur sa mise en place et son importance.

Quelle est l’importance de la mise en place d‘un plan de reprise d’activité ?

De nombreux chefs d’entreprise ont tendance à croire que la mise en place d’un plan de reprise d’activité ne concerne que les sociétés informatiques. Cela pouvait être vrai il y a quelques décennies, mais plus aujourd’hui.

En effet, l’informatique et le numérique gèrent la quasi-totalité des activités d’une entreprise moderne, qu’il s’agisse du côté administratif, financier, ou de la production. Il est, donc, clair que le département informatique joue un rôle clé dans le bon développement de la société.

De ce fait, il est primordial, voire vital de dresser des mesures préventives et curatives face aux menaces qui pourraient porter atteinte à son intégrité. C’est dans cette optique que le plan de reprise d’activité prend tout son sens.

Grâce à cette solution, vous limitez, non seulement les dégâts liés au sinistre, mais vous rendez également la restauration des données plus facile, ce qui accélère la reprise des activités et minimise le temps d’arrêt de l’entreprise si les dégâts sont conséquents. De plus, vous conserverez une bonne image de votre société grâce à sa capacité à bien gérer les problèmes de ce genre.

Comment mettre en place un plan de reprise d’activité en entreprise ?

Afin de faciliter la reprise de votre activité, vous devez passer par plusieurs étapes durant la mise en place de votre PRA.

Une anticipation des sinistres et leur gestion

Dans un premier temps, vous devez imaginer tous les scénarios catastrophes possibles qui pourraient survenir sur votre système informatique ou votre entreprise. Il vous sera plus facile de trouver des mesures préventives pour éviter que les sinistres n’apparaissent.

Définissez également au préalable les moyens matériels, humains et techniques qui vont vous servir au cas où des incidents risquent de se produire. Lorsque chacun sait ce qu’il doit faire, vous gagnerez un temps précieux.

Un inventaire du matériel et des logiciels de la société

La prochaine étape consiste à mettre en place un audit global du parc informatique, en passant par l’inventaire du matériel et des logiciels dont dispose votre entreprise. Vous pouvez cette tâche au soin du département informatique.

En recensant l’intégralité de votre système informatique, vous pourrez les trier selon leur degré d’importance et définir un budget qui va servir à les sécuriser. Par exemple, le serveur est l’élément le plus important à protéger. Viennent ensuite les logiciels. Pensez, donc à octroyer un budget sur le système de refroidissement du serveur et les antivirus pour sécuriser le côté software.

La mise en place d’un matériel de secours

Si vous possédez une entreprise de grande envergure, il est primordial d’avoir un matériel complet de secours en cas de sinistre. Il servira à prendre le relais en cas de panne du matériel principal. Il n’est pas obligatoire qu’il dispose des mêmes caractéristiques et configurations que votre serveur numéro 1. L’important, c’est qu’il puisse assurer l’essentiel et permettre un fonctionnement minimal de la société (en mode dégradé).

Il est vivement conseillé d’installer le matériel de secours loin du site du matériel principal. En effet, en cas d’incendie ou d’inondation dans les locaux, seul l’un des deux sera touché, ce qui permettra à l’autre de fonctionner.

Test et mise à jour régulière du PRA

Il ne faut pas attendre que le sinistre se produise pour tester l’efficacité de votre plan de reprise d’activité. Vous devez réaliser des tests réguliers pour voir sa fiabilité. Si ce genre de test est coûteux, il faut prendre en compte l’ampleur des dégâts et les coûts engendrés si jamais le PRA venait à être inefficace en cas d’incident.

De plus, grâce à des tests réguliers, vous pouvez perfectionner votre PRA au fur et à mesure. Vous le ferez également s’adapter aux nouvelles technologies dont dispose votre parc informatique. Tout changement dans votre matériel ou logiciel doit impliquer un réajustement de votre PRA.

Mise en place d’un journal d’évènement

Un journal d’évènement va servir à prendre note de tous les incidents qui se sont produits au sein de votre parc informatique. Grâce à cette mesure, vous serez plus réactif sur les mesures rectificatives à prendre dès qu’un problème similaire apparait.

Cela vous permettra de gagner plus de temps la prochaine fois en identifiant rapidement le problème et la solution adéquate. Au final, vous ne pouvez pas vous passer de la mise en place d’un plan de reprise d’activité si vous souhaitez être serein concernant le bon fonctionnement de votre société. N’attendez pas que le pire se produise pour penser à votre PRA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *